Expo/Multimédia

Affiche temps qui reste neutre

Autres dates de l’exposition:

du 2 juin au 27 août 2017 (petit format)

Fondation Rive-Neuve, Blonay

Autres dates de l’exposition:

du 30 août au 1er novembre 2017 (Grand format)

Hôpital du Pays-d’Enhaut, Château-d’Oex

du 30 août au 1er novembre 2017 (Petit format)

Hôpital du Chablais-Site de Miremont et Leysin 

Autres dates de l’exposition:

du 22 novembre 2017 au 28 janvier 2018 (Grand format)

Hôpital de Monthey

du 22 novembre 2017 au 7 janvier 2018 (Petit format)

Hôpital de Vevey Samaritain

Le Réseau Santé Haut-Léman  présente l’exposition LE TEMPS QUI RESTE du 2 juin 2017 au 7 janvier 2018 sur plusieurs sites.

PORTRAITS DE VIES EN SOINS PALLIATIFS

Les soins palliatifs restent encore méconnus du grand public et des professionnels parce que trop souvent associés à l’agonie. Si notre quotidien est jalonné par l’évocation de la mort, nos esprits ont tendance à l’occulter par confort moral. Selon les statistiques, sept personnes sur cent décèdent subitement, nonante-trois personnes sur cent ont donc le temps de prendre conscience de leur finitude. La mort fait partie de notre condition humaine, c’est elle qui permet de donner du sens à la vie.

L’exposition LE TEMPS QUI RESTE propose aux visiteurs des portraits photographiques, réalisés par Luc Chessex et des témoignages de personnes de tout âge au bénéfice de soins palliatifs. Des proches, des bénévoles et des professionnels parlent également de leur accompagnement et nous livrent leurs réflexions quant à la QUALITÉ et au SENS DE LA VIE.

1235 personnes ont visité l’exposition « le temps qui reste » du 10 au 28.02.2016 au Musée de la Main.

logo-home

Conférences

Quelle place pour la gratitude et la psychologie positive dans les soins palliatifs ?
Docteur Matthieu Bernard, psychologue, responsable de recherche, Service de soins palliatifs, CHUV


Soins palliatifs : l’intérêt est pour la
vie
Docteur Gian Domenico Borasio, professeur ordinaire de médecine palliative au CHUV

Alexandre Jollien – écrivain et philosophe

L’art d’habiter le présent en temps d’épreuves


Comment profiter de chaque instant lorsqu’une menace pèse sur l’existence ? Comment encore parler de joie lorsque la vie semble s’éclipser jour après jour et les forces diminuer ? Bien qu’il soit toujours périlleux de parler de la souffrance sans la justifier a priori, il s’agit d’essayer de découvrir un art qui permette précisément que l’épreuve n’ait pas le dernier mot. Pour ce faire, nous examinerons quelques outils de la philosophie antique en proposant aussi une brève escale dans la tradition zen.

Alexandre Jollien, écrivain et philosophe
Jeudi 10 novembre 2011, Cité du Genévrier

L'art du devenir, réflexions sur la mort

Alexandre Jollien, écrivain et philosophe
CHUV, auditoire César-Roux, niveau 8
lundi 14 juin 2010

Rosette Poletti – infirmière, psychothérapeute

Être proche

Rosette Poletti, infirmière, psychothérapeute
CHUV, auditoire César-Roux, niveau 8
mardi 29 juin 2010

Vidéos

Vivre encore, le temps de la mort
RTS, émission 36.9°, 11 janvier 2012

dunerivealautredvd1_site

D’une rive à l’autre, film d’Aline Brechbühl (2009, 53′)

Commander le DVD

À la maison de soins palliatifs de Rive-Neuve, des instants de vie touchants où l’on regarde la mort en face avec beaucoup d’humanité. Il est des moments que nous redoutons tous d’affronter. Ce sont ceux où la fi n se fait plus imminente, la nôtre ou celle d’un proche.

Fondation Rive-Neuve

riveneuve

Rive-Neuve, la nuit, film d’Aline Brechbühl (1998, 60′)

Commander le DVD

Deux veilleurs prennent le relais de l’équipe de jour. Informés de l’état de chacun, ils vont de patient en patient, prodiguant des soins avec douceur, soucieux de privilégier le confort et le dialogue, de créer des moments de chaude humanité à l’heure où les angoisses, les questions et les douleurs se font plus pressantes.

C’est par exemple permettre à un patient d’écrire ce qu’il ne peut plus prononcer, à un autre de dire comment il envisage la mort, à un autre encore de réfléchir au pardon qu’il souhaite donner ou recevoir, ou de confier quelle attitude des siens lui complique la tâche, si difficile déjà, de les quitter. L’accompagnement aux mourants se nourrit souvent de gestes communs, prodigués dans un cadre très ordinaire. Ici, on a toute la nuit.

Fondation Rive-Neuve

Affiche de l'exposition

Voyage au bout de la vie. Les soins palliatifs vous accompagnent
Exposition itinérante présentée en 2010 à la Fondation Verdan, Musée de la Main, et en 2011 à la Cité du Genévrier.

livre mourir

 

 

 

 

le_deuil_a_traverser_P01

Mourir
Ce que l’on sait, ce que l’on peut faire, comment s’y préparer de Gian Domenico Borasio (2014)

Commander le livre

La peur de souffrir, celle de ne plus se sentir respecté comme individu et celle de la perte de contrôle sont parmi les plus grandes préoccupations des malades en fin de vie. C’est pourquoi, à travers cet ouvrage, l’auteur voudrait nous aider à porter un regard lucide et serein sur la finitude de notre existence. Gian Domenico Borasio, professeur ordinaire de médecine palliative au Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, s’est spécialisé dans la médecine de la fin de vie d’abord en Allemagne, puis en Suisse. Critique avec les excès d’une médecine « techniciste » qui parfois s’acharne au rallongement artificiel de la vie, refusant la banalisation de l’assistance au suicide, il défend la voie tracée par la médecine palliative qui combine l’apaisement des souffrances physiques et l’accompagnement spirituel et social du mourant et de ses proches. Il aborde les thématiques centrales autour de la fin de vie, y compris le nouveau cadre légal suisse, les offres d’accompagnement existantes et les facteurs déterminants pour la qualité de vie des malades. Ce livre est une invitation à réfléchir dans le calme et sans tabou à nos priorités, nos valeurs, nos convictions et nos espoirs, si possible dans un dialogue avec les êtres qui nous sont chers. Au cours de notre existence, ces réflexions restent rares et nous nous y consacrons souvent tardivement. C’est notre liberté de prendre, ici et maintenant, le temps nécessaire à cette introspection.

Le deuil… à traverser (2013)

Ouvrage collectif de Alexandre Jollien, Rosette Poletti, Alix Noble Burnand & Christine Burki

Commander le livre

Cet ouvrage est destiné à toute personne qui vit un deuil ainsi qu’aux personnes intéressées par le sujet. Les chapitres abordent cette thématique par des axes différents : philosophique, théorique et métaphorique. Chaque texte peut être lu au gré du lecteur, en fonction de ses besoins et de son énergie.

????????????????????

livre1

La vie à se partager de Danielle Beck (2o12)

Commander le livre

Rive-Neuve une maison pour vivre et pour mourir

Ce livre parle de la vie et de la mort dans une Maison de soins palliatifs. Entre 1988 et 2008, près de 2000 patients y ont vécu leur dernier parcours terrestre. Ce patchwork multicolore est l’œuvre communautaire de plus de 20 auteurs : cuisinier, secrétaire, médecin, art-thérapeute, infirmiers et infirmières, soignantes et soignants, aumônier, physiothérapeute, psychologue, civiliste, bénévole. Ces histoires et ces témoignages sont un quadruple hommage : à nos Patients, à notre Équipe, à la Maison, à la Mort.

La fn de vie, une aventure de Lydia Müller (2o14)

Commander le livre

Guide à l’intention des personnes atteintes d’une maladie incurable et de leurs proches

Cet ouvrage jette un nouveau regard sur l’expérience de la fin de vie en y apportant une nouvelle compréhension et de nouvelles perspectives dans l’accompagnement.